Je suis une grande frileuse et ma routine corporelle dépend grandement des saisons. En hiver, mon objectif est de passer le moins de temps possible dénudée et si je veux m’accorder un peu plus de temps et de soins, je privilégie des massages chauds et enveloppants comme l’abhyanga, qui fera d’ailleurs l’objet d’un futur article. En revanche, dès que le printemps pointe le bout de son nez et que je ne risque plus de grelotter dans ma salle de bain, je renoue avec plaisir avec une routine dont l’étape vedette est le brossage à sec.

 

Le geste détox pour une peau douce et veloutée. 

Le brossage va agir comme un gommage corporel en éliminant les peaux mortes, mais il va aussi et surtout agir comme un drainage lymphatique.

Il va :

  • stimuler le système lymphatique et la circulation sanguine,
  • augmenter la capacité d’élimination de la peau,
  • stimuler le système immunitaire,
  • tonifier,
  • agir sur les masses adipeuses,
  • rendre la peau soyeuse, plus souple et plus ferme.

Et oui, tout ça!

Attention 

Le brossage à sec est formellement contre-indiqué en cas d’infection en phase aiguë, de tuberculose, ou tumeurs malignes suspectées.

Il est recommandé d’être prudent et donc de prendre un avis médical en cas d’insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, asthme, hyperthyroïdie.

Comment procéder

Acheter une brosse en fibres naturelles. La mienne est en crin et en fibres d’agave.

 

 

On brosse son corps en commençant par les pieds, puis on remonte en suivant le circuit lymphatique pour ramener les toxines et déchets vers les « portes de sortie » qui se situent dans le creux de l’aine, les aisselles et au niveau des salières. On peut commencer par des affleurements le temps que la peau s’habitue, puis augmenter progressivement la fermeté du brossage.

 

 

 

Plutôt que de vous faire une description détaillée de chaque mouvement, je vous invite à visionner cette vidéo d’Emmanuelle du site Beauté Pure. Elle est très claire. On mémorise très vite les gestes; répétez chaque mouvement plusieurs fois et vous trouverez le timing qui vous convient le mieux sans vous prendre trop de temps.

Vous verrez, c’est très agréable, on sent des petits frissons et le lendemain, je me sens toujours toute légère. Si vous avez tendance à avoir les jambes lourdes, elles vous diront merci!

Le meilleur moment est supposé être le matin car le brossage est plus énergisant que calmant mais j’ai franchement du mal à l’intégrer à ma routine matinale. Je le fais donc le soir et ça me convient bien comme ça. On pratique le brossage sur peau sèche avant de se doucher et on finit par son huile corporelle favorite qu’on applique sur peau encore humide.

Il est recommandé de faire des pauses de 1 à 2 semaines si vous êtes particulièrement rigoureuse et que vous le faites tous les jours sans faillir, mais la plupart des êtres humains ont des jours de flemme et n’ont donc pas trop à se préoccuper de tenir un agenda.

 

En conclusion,

 

A vos brosses!


Pour en savoir plus

Visionnez la vidéo d’Emmanuelle du site Beauté Pure

0 Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *