Photo by Myles Tan on Unsplash

Aujourd’hui, je ne vais pas parler de plantes ni de formules mais je vais quand même parler de soin de la peau. On commence juste avec super mini quiz : cochez virtuellement votre réponse sans réfléchir, OK?

Donc. Vous avez été super occupée dernièrement. Beaucoup, de travail, beaucoup de corvées, pas beaucoup de sommeil… Vous connaissez. Vous vous réveillez un matin et des boutons ornent votre visage fatigué (mais toujours aussi joli). Vous ne paniquez pas, vous ajustez votre routine. Ces fichus boutons ne partent pas et/ou d’autres continuent d’éclore. Rien d’affreux mais quand-même, ils gâchent votre joli (mais fatigué) minois. maintenant que faites vous?

  1. Vous n’êtes pas du genre à accepter ça et  vous cherchez avec détermination LE produit qui va les exterminer.
  2. Vous n’allez pas vous laisser perturber par quelques boutons et de toute façon, vous n’avez pas le temps. Vous les ignorez.
  3. Wow, alerte! Vous prenez du recul et vous essayer de réajuster votre rythme de vie.

Alors, qu’est-ce que vous avez coché? J’ai coché A, c’est souvent mon premier réflexe. Et pourtant (et je suis sûre que vous m’avez vue venir avec mes gros sabots), c’est l’option C qui est la meilleure option. c’est pourquoi j’ai pensé que ça serait bien de faire un tour rapide de la dite option.

Aucune expérience humaine se passe uniquement dans le cerveau

Le stress peut résulter d’une trop grande charge de travail et d’un manque de sommeil, de trop de pression, de quoi que ce soit qui affecte notre bien-être  ou de ce que j’appelle des émotions toxiques. Je n’élaborerai pas sur le stress physique et psychologique, mon but est seuelement de rappeler à celles qui n’ont pas coché C. qu’aucune expérience humaine se passe uniquement dans le cerveau.

Une fois que notre cerveau a décidé qu’une expérience est dangereuse ou déplaisante, la pensée elle-même devient une réalité moléculaire par la magie d’une réaction biochimique. C’est fascinant. Nos émotions se transforment en réalité moléculaire!

Surcharge de stress

La réaction en chaîne est utile dans beaucoup d’aspects de notre vie mais quand nous sommes constamment soumis à des situations que nous percevons comme menaçantes, notre corps est submergé de substances,  au point qu’il ne peut plus les éliminer. Cela affecte notre peau de bien des façons : inflammation, crises cutanées dues à l’acné, à la rosacée, à l’eczéma (qui ont toutes une composante inflammatoire), vieillissement prématuré etc.

Rien de bien nouveau. je le sais. Vous le savez. J’ai quand même coché A. Vous avez coché quoi, déjà? 😉

Des soins au-delà du flacon 

Traiter un problème de peau implique bien sûr de gérer les symptômes qui génèrent encore plus de stress, mais aussi et surtout de traiter le problème à la source en gérant le stress. J’adore le skincare. J’adore formuler des produits pour la peau mais avoir une stratégie au-delà du flacon est une démarche fûtée qui rendra les produits de soin encore plus efficaces.

Nous ne pouvons pas et ne devons pas éliminer tout stress de notre vie. On essaie de se sentir belle et bien, pas de se retirer du monde! Il y plein d’options : une balade dans la nature, votre sport préféré, le yoga, la méditation, une séance de relaxation… Tout ce qui vous aide à vous sentir bien et à presser sur le bouton pause, à lacher prise quand votre peau vous crie « stop! » Plus facile à dire qu’à faire, hein? Quand même, ça vaut le coup de créer de nouvelles habitudes.

Cultivez la joie

Après tout, peut-être qu’on a juste besoin de s’entendre dire:

A l’instant même où vous pensez « je suis heureuse », un messager chimique traduit votre émotion qui n’avait aucune existence matérielle en un bout de matière si parfaitement accordé à votre désir, que littéralement chaque cellule de votre corps append votre joie et s’y joint.

Deepak Chopra

 

 

0 Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *